Sur


Contexte du projet

Le rapport des NU de 2007 sur les risques globaux montre que le dA�veloppement de la capacitA� da��intervention des collectivitA�s rurales, A�loignA�es et cA?tiA?res (RA�C) a A�tA� minimal. Au Canada et sur le plan international, les investissements en planification et en intervention en cas da��urgence pour les A�vA�nements CBRNE et tous risques ont profitA� surtout aux centres urbains. Cependant, des attaques intentionnelles ou non intentionnelles sur les personnes, sur la nourriture, sur les approvisionnements en eau auront des consA�quences sur les collectivitA�s REC. De plus, les menaces CBRNE dans les centres urbains vont compromettre les infrastructures de soins de santA� A� cause de la perte des systA?mes da��approvisionnement et de la perte de personnel. Les collectivitA�s RA�C sont confrontA�es A� un triple risque : moins de ressources financiA?res et professionnelles, moins da��infrastructures de mesures da��urgence et des dA�fis en raison de leur profil gA�ographique, de leur isolement et de leur peu de population.

Lire la suite ...

Pour rA�pondre A� cet impA�ratif social da��amA�liorer la planification da��urgence au sein des a�?collectivitA�s oubliA�esa��, le Justice Institute of British Columbia en consultation avec des partenaires de projets et avec des collectivitA�s, a conA�u une sA�rie da��indicateurs simples et efficaces, une sA�rie da��outils et de ressources pour les dA�cideurs/praticiens pour A�valuer la capacitA� et la rA�silience des systA?mes de soins de santA� ruraux et celles des collectivitA�s. Cette gamme da��outils a A�tA� conA�ue et prA�-testA�e dans deux projets pilotes et trois sites dans les collectivitA�s rurales. La��A�quipe JIBC a dA�veloppA� le guide PRCR ainsi que trois outils:

  • la��Indice de rA�silience rurale (IRR)
  • la��Indice de rA�silience aux dangers (IRD)
  • la��A�valuation des risques de dangers (ERD)

Les outils ont A�tA� dA�veloppA�s pour amA�liorer la planification de la��intervention organisationnelle tous risques. Le programme de formation bilingue, les outils, les rA�seaux sur le web vont donner aux RA�C du Canada des protocoles pleinement opA�rationnels et des ressources pour anticiper et pour rA�duire les risques.

Le projet de rA�silience face aux catastrophes en milieu rural (PRCM), lancA� en 2009, va amA�liorer la gestion des catastrophes et les capacitA�s du systA?me de santA� dans les RA�C grA?ce aux recherches participatives menA�es sur le terrain. Celles-ci aident A� la prise de dA�cision dans la��A�laboration des politiques et des pratiques.

Le PRCR va atteindre ces buts en sa��appuyant sur:

  • le partage des connaissances et la dissA�mination
  • la recherche participative au niveau de la collectivitA� sur une base de coopA�ration
  • la��A�toffement des capacitA�s
  • le dA�veloppement et la mise en oeuvre da��un cadre intA�grA� de gestion et da��A�valuation du risque et de la rA�silience
  • le dA�veloppement de programmes de formation et da��outils pertinents et accessibles
La��importance du projet

La rA�silience face aux catastrophes a�� la capacitA� de survivre et de sa��A�panouir face A� la��incertitude, voilA� le fondement de la vie rurale! Il sa��agit aussi de la pierre angulaire da��une gestion des mesures da��urgence efficace A� toutes les phases da��une catastrophe, soit de la prA�paration jusqua��A� la��intervention et le rA�tablissement. Nous avons beaucoup A� apprendre de la rA�silience dans les RA�C. Celle-ci est un des plus grands atouts du Canada. Mais, da��un autre cA?tA�, la capacitA� de planification des mesures da��urgence des RA�C souffre souvent da��un manque de ressources et da��accA?s A� des outils et A� des processus da��attA�nuation des risques qui sont faciles A� utiliser.

Ce projet de recherche axA� sur la collectivitA� est conA�u pour tirer parti et pour apprendre de la��expertise et des connaissances des RA�C tout en adoptant une dA�marche de planification unique. Le projet fera la promotion de la capacitA� transformationnelle des RA�C en les incitant A� amA�liorer leur rA�silience face aux catastrophes et face aux menaces des CBRNE et des dangers tous risques a�� y compris la propagation de maladies infectieuses et les catastrophes dA�coulant du changement climatique.

A�quipe centrale du projet
Carol Amaratunga, (chercheuse principale 2007 a�� 2011 (A� la retraite depuis juillet 2011) et comme co-chercheuse de 2011 A� aujourda��hui)
Greg Anderson (Chef de projet administratif & co-chercheur en chef de 2011 A� 2012)
Ron Bowles (co-chercheur en chef de 2011 A� 2012)
Robin Cox (co-chercheuse et directrice de la recherche)
Laurie Pearce (co-chercheuse)
Murray Journeay (co-chercheur)
Colleen Vaughan (co-chercheuse)

Lire la suite...

La gestion et la��administration du projet ont A�tA� coordonnA�es

Dawn Ursuliak Terry Bodaly

Les membres du comitA� aviseur A�taient

Ahmad Khorchid (IRTC, Directeur du portefeuille psychosocial, , IRTC Recherche et dA�veloppement en dA�fense du ministA?re de la DA�fense nationale
Christine Burgess, Agence de santA� publique du Canada (ASPC) (Championne de projet – reprA�sentant Sylvie Berube)
Monique St. Laurent (ASPC, Directrice de projet)
Jennifer Lew (ASPC, Sous-directrice de projet)
Nicolas Palanque (ASPC Directeur de projet)
Christina Prasad (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Jo-Anne Stead (ASPC, Analyste des politiques)

Outils

Robin Cox Marti Hamlen Ruth Legg Laurie Pearce Jennifer Pinette Chantel Smiechowski

Les consultants et les chercheurs

Cathy
Addision
Codee Bowe Anne Danielson Bethan Lloyd Alton Gervin
Siobhan Grey Rachel Gruhs Marti Hamlen Mike
Henderson
Brian Kayes
John Liesch Catherine Luke Brenda Murphy Linda Myers Pharis Romero
Deborah Stiles Brian Swanton Erin Wanner Trudy Watts Gary Williams

Design and Development

Melanie Meyers Tannis Morgan Dennis Yip Michael Fabri

Partenaires du Projet

Nos partenaires du projet proviennent de nombreuses disciplines et des cultures de recherche – qu’il s’agisse d’A�tablissements d’enseignement A� des organismes communautaires, des gouvernements FA�dA�ral et Provinciaux, les organisations Non Gouvernementales (ONG) et le secteur privA�.

Les partenaires du projet contribuent ressources monA�taires et en nature pour assurer la PDRR accomplit sa mission et ses objectifs. Nos partenaires du projet contribuent A�galement des connaissances spA�cifiques et d’expertise, ainsi que de faciliter l’accA?s A� leurs rA�seaux professionnels et scientifiques approfondies.

Comme des a�?pourvoyeurs de connaissancesa�� sur la dynamique des communautA�s rA�silientes, nos partenaires du projet vont partager leurs expA�riences, les idA�es et les rA�sultats de recherche avec les dA�cideurs dans leurs circonscriptions particuliA?res. En bref, ils contribueront A� faA�onner et d’influencer l’A�laboration des programmes et des politiques publiques pour favoriser des collectivitA�s saines et rA�silientes.

Nos partenaires sont les suivants:

A�



×